Recherche avancée

Taux de promotion 2018 dans certains corps de la fonction publique hospitalière

Personnels non médicaux - Carrière
Publié le 17 septembre 2018 - Mis à jour le 2 octobre 2018
Événement
Taux de promotion 2018 dans certains corps de la fonction publique hospitalière

Déterminés par la vie des corps (entrées et sorties), les taux de promotion applicables pour les corps et grades des agents de la fonction publique hospitalière sont fixés par un arrêté du 11 octobre 2007, régulièrement modifié. Ainsi, publié au JO du 31 août, un arrêté du 29 août 2018 modifie une nouvelle fois l’arrêté de base de 2007 en fixant de nouveaux taux de promotion pour plusieurs corps de la fonction publique hospitalière au titre de l’année 2018.

Les conditions pour bénéficier d’un avancement de grade sont déterminées par les décrets des statuts particuliers des corps concernés. Les nouveaux taux de promotion permettent de déterminer le nombre maximum des avancements de grade pouvant être prononcés au titre de l’année 2018 et sont fixés ci-dessous par filière.

Filière administrative
Attaché principal d'administration hospitalière : 9 %
Adjoint des cadres hospitaliers de classe supérieure : 13 % ; classe exceptionnelle : 11 %
Assistant médico-administratif de classe supérieure : 8 % ; de classe exceptionnelle : 8 %
Adjoint administratif principal de 2e classe : 6 % ; 1re classe 5 %
Permanencier auxiliaire de régulation médicale chef : 13 %
 

Filière ouvrière et technique
Dessinateur principal : 10 %
Conducteur ambulancier principal ! 5 %
Ouvrier principal de 2e classe : 6 % ; 1re  classe : 7 %
Agent de maîtrise principal : 15 %
Technicien supérieur hospitalier de 2e classe : 10 % ; 1re classe ; 13 %
Psychologue hors classe : 9 % ;
Corps des aides-soignants et des agents des services hospitaliers, Agent de services hospitaliers qualifié classe supérieure ; 10 % ; Aide-soignant principal : 8 %
Infirmier de classe supérieure (décret 88-1077) : 15 %
Infirmier en soins généraux deuxième grade : 11 %
 

Filière de rééducation
Pédicure podologue de classe supérieure : 11 %
Masseur-kinésithérapeute de classe supérieure : 11 %
Ergothérapeutes de classe supérieure : 11 %
Psychomotricien de classe supérieure : 11 %
Orthophoniste de classe supérieure : 11 %
Orthoptiste de classe supérieure : 11 %
Diététicien de classe supérieure : 13 %
 

Filière médico-technique
Manipulateur d'électroradiologie de classe supérieure : 11 %
Technicien de laboratoire médical de classe supérieure : 15 %
Préparateur en pharmacie hospitalière de classe supérieure : 12 %
 

Filière socio-éducative
Conseiller en économie sociale et familiale de classe supérieure : 15 %
Educateur technique spécialisé de classe supérieure : 12 %
Educateur de jeunes enfants de classe supérieure : 12 %
Animateur principal 2e classe : 12 % ; 1ère classe : 8 %
Moniteur-éducateur principal ; 8 %
Assistant socio-éducatif principal : 10 %
 

Sages-femmes des hôpitaux
Sage-femme des hôpitaux du 2d grade : 10 %
 

Filières de rééducation et médico-technique de la catégorie B placés en voie d'extinction
Pédicure podologue de classe supérieure (décret 2011-746) : 15 %
Masseur-kinésithérapeute de classe supérieure (décret 2011-746) : 12.5 %
Ergothérapeutes de classe supérieure (décret 2011-746) : 12 %
Psychomotricien de classe supérieure (décret 2011-746) : 12 %
Orthophoniste de classe supérieure (décret 2011-746) : 15 %
Orthoptiste de classe supérieure (décret 2011-746) : 15 %
Manipulateur en électroradiologie de classe supérieure (décret 2011-748) : 12 %

  • Rechercher dans cet article
Du même auteur