Recherche avancée

Les bonnes pratiques pour les masseurs kinésithérapeutes libéraux intervenant en EHPAD

Personnels non médicaux - Carrière
Publié le 14 février 2017 - Mis à jour le 4 janvier 2018
Veille juridique

Rendue officielle par le ministère du travail, de l’emploi et de la santé en 2012,  la charte relative aux modalités d’intervention des masseurs-kinésithérapeutes libéraux dans les EHPAD avait été élaborée par un groupe de travail constitué des représentants du ministère du travail, de l’emploi et de la santé, des masseurs-kinésithérapeutes et les organisations syndicales, ainsi que des directeurs d’EHPAD. Son objectif est d’améliorer les conditions d’intervention des masseurs-kinésithérapeutes libéraux au sein des EHPAD afin d’optimiser la qualité des soins et de prévenir d’éventuelles pratiques non conformes à la déontologie.

La charte rappelle que l’intervention des kinésithérapeutes en EHPAD contribue à la bonne prise en charge des personnes âgées. La première partie de la charte est consacrée au respect par tous des règles de déontologie.

La seconde partie de la charte consacrée à la rémunération, précise que les tarifs conventionnels des professionnels de santé libéraux ne s’imposent pas aux directeurs d’EHPAD ayant choisi le tarif global.

La dernière partie de la charte mentionne les modalités de diffusion de cette dernière, aux résidents et à leurs familles, notamment, lors du conseil de la vie sociale.

La charte est téléchargeable sur le site de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes.

Source

 

  • Rechercher dans cet article