Recherche avancée

Rémunération : nouvel échelonnement indiciaire du corps des moniteurs-éducateurs

 Personnels non médicaux - Statuts particuliers et rémunération
Publié le 6 février 2014 - Mis à jour le 28 février 2018
Veille juridique

Un arrêté en date du 4 février 2014 fixe, à compter du 5 février 2014,  l’échelonnement indiciaire applicable aux deux grades du corps des moniteurs-éducateurs ainsi qu'il suit :

Moniteurs-éducateurs principaux

Moniteurs-éducateurs

ECHELONS

INDICES BRUTS

ECHELONS

INDICES BRUTS

5 février 2014

1er janvier 2015

5 février 2014

1er janvier 2015

13e échelon

614

614

13e échelon

576

576

12e échelon

581

581

12e échelon

548

548

11e échelon

551

551

11e échelon

516

516

10e échelon

518

518

10e échelon

486

488

9e échelon

493

493

9e échelon

457

457

8e échelon

463

463

8e échelon

436

438

7e échelon

444

444

7e échelon

418

418

6e échelon

422

422

6e échelon

393

393

5e échelon

397

397

5e échelon

374

374

4e échelon

378

378

4e échelon

359

360

3e échelon

367

367

3e échelon

347

356

2e échelon

357

357

2e échelon

342

352

1er échelon

350

350

1er échelon

340

348

 

La grille indiciaire est identique à celle du corps correspondant de la fonction publique territoriale.

A noter : cet arrêté abroge l’arrêté du 12 juin 1996 relatif à l'échelonnement indiciaire des moniteurs-éducateurs de la fonction publique hospitalière.

Source

  • Rechercher dans cet article