Recherche avancée

Les primes et indemnités des personnels médicaux

 Personnels non médicaux - Statuts particuliers et rémunération
Publié le 26 mai 2020 - Mis à jour le 27 mai 2020
Focus
Les primes et indemnités des personnels médicaux
© Adobe Stock

L’ensemble des statuts non hospitaliers peuvent percevoir des primes et indemnités, en sus de la celles liées à leur participation à la permanence des soins (voir « Les variables de rémunérations des médecins liées au temps de travail », mars 2020). Là encore, pour ces derniers, leur rémunération étant composée d’une part fixe et d’une part variable, ils ne peuvent percevoir d’autres éléments de rémunération, à l’exclusion d’une indemnité de précarité.

Il est possible de regrouper ces primes et indemnités en trois grandes catégories : les primes visant à rendre l’hôpital public attractif (1.), celles visant à développer le travail en réseau (2.), et enfin, celles visant à indemniser la précarité d’un contrat de recrutement (3.).

Précision importante

Désormais, les personnels médicaux peuvent également percevoir au même titre que les personnels non médicaux une prime d’intéressement (voir « La prime d’intéressement collectif ») qui n’entre pas dans ces trois grandes catégories.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur