Recherche avancée

En outre-mer, recours dérogatoire à des médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes et pharmaciens

 Personnels non médicaux - Statuts particuliers et rémunération
Publié le 25 mai 2020 - Mis à jour le 26 mai 2020
Veille juridique

Dans le prolongement de l’article « Épidémie de Covid-19 : les praticiens étrangers à la rescousse » (avril 2020), on ajoutera le cas particulier réglé par le décret no 2020-377 du 31 mars 2020 pour l'exercice dans certains territoires d'outre-mer des professions de médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme et pharmacien par des personnes ne remplissant pas les conditions de nationalité et de diplôme normalement requises.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur
Actualités associées
Praticiens à diplôme hors Union européenne (PADHUE)