Recherche avancée

Formation : admission dans les instituts préparant au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute

 Personnels non médicaux - Statuts particuliers et rémunération
Publié le 25 juin 2015 - Mis à jour le 29 janvier 2018
Veille juridique

Un arrêté de la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche et la ministre des affaires sociales et de la santé en date du 16 juin 2015 définit les modalités d’admission en première année d'études préparatoires au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute, dans la limite des places autorisées pour les étudiants ayant validé la première année commune aux études de santé (PACES), de la première année de licence en sciences mention « sciences et techniques des activités physiques et sportives » (STAPS); ou d’une première année de licence en sciences

L'admission des étudiants issus de la PACES est prioritaire dans chaque institut de formation, à compter de l'année universitaire 2016-2017.

A titre transitoire et par dérogation, des épreuves d'admission peuvent être organisées au sein d’autres instituts cités dans l’arrêté, et ce, au titre de l'année universitaire 2017-2018.

A noter : les dispositions relatives à la formation en masso-kinésithérapie de l'arrêté du 23 décembre 1987 modifié relatif à l'admission dans les écoles préparant aux diplômes d'Etat d'ergothérapeute, de laborantin d'analyses médicales, de manipulateur d'électroradiologie médicale, de masseur-kinésithérapeute, de pédicure-podologue et de psychomotricien sont abrogées à compter du 1er septembre 2017.

Source

  • Rechercher dans cet article