Recherche avancée

Formation : corps des techniciens et techniciens supérieurs hospitaliers : organisation de la formation d'adaptation à l'emploi

 Personnels non médicaux - Statuts particuliers et rémunération
Publié le 17 octobre 2013 - Mis à jour le 25 janvier 2018
Veille juridique

Un arrêté en date du 21 août 2013 fixe les modalités d’organisation et le contenu de la formation d'adaptation à l'emploi des membres du corps des techniciens et techniciens supérieurs hospitaliers. et ce, en application du V de l'article 3 des décrets du 27 juin 2011 portant statut particulier du corps des techniciens et techniciens supérieurs hospitaliers et du 23 janvier 2012 portant statut particulier du corps des techniciens et techniciens supérieurs hospitaliers de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris.

Ce texte s'applique à l'ensemble des agents nommés dans le corps à la suite d'un recrutement par concours ou sur liste d'aptitude ainsi qu'aux agents détachés ou ayant bénéficié d'une intégration directe dans ce corps.

Cette formation d'adaptation à l'emploi doit permettre l'acquisition et le développement des compétences nécessaires à l'exercice des fonctions qu'exercent les agents du corps des techniciens et des techniciens supérieurs hospitaliers.

Le dispositif de formation d'une durée de 189 heures peut être organisé en périodes discontinues pour permettre l'alternance entre formation et exercice professionnel ; il comprend trois modules :

  • module 1 : le cadre d'exercice en établissement de santé ou établissement social ou médico-social relevant de la fonction publique hospitalière (1 semaine ou 35 heures) ;
  • module 2 : techniques de management et de communication (12 jours ou 84 heures) ;
  • module 3 : connaissances techniques spécifiques aux établissements de la fonction publique hospitalière permettant l'exercice des fonctions de techniciens et techniciens supérieurs hospitaliers (2 semaines ou 70 heures).

La formation doit être achevée à l'issue de l'année qui suit la nomination, le détachement ou l'intégration directe dans le corps.

Le programme de la formation d'adaptation à l'emploi figure en annexe de l’arrêté.

L’arrêté précise qu’un technicien hospitalier ou un technicien supérieur hospitalier disposant d’une expérience professionnelle suffisante assure la fonction de référent.

Par ailleurs, une attestation de suivi de formation délivrée par l’organisme de formation sera transmise au directeur de l’établissement et classée dans le dossier administratif de l’agent concerné.

A noter : les dispositions de l’arrêté s'appliquent aux formations d'adaptation à l'emploi mises en œuvre à compter du 1er janvier 2014, texte qui abroge l’arrêté du 30 juin 1992.

Source

  • Rechercher dans cet article