Recherche avancée

Les variables de rémunérations des médecins liées au temps de travail

 Personnels non médicaux - Statuts particuliers et rémunération
Publié le 3 mars 2020 - Mis à jour le 11 mars 2020
Veille juridique
Les variables de rémunérations des médecins liées au temps de travail
© Adobe Stock

L’ensemble des statuts non hospitaliers peuvent percevoir des variables de rémunération liée à la permanence des soins à l’exclusion des cliniciens hospitaliers. Pour ces derniers, leur rémunération étant composée d’une part fixe et d’une part variable, les contraintes liées au travail de nuit, le samedi après-midi, le dimanche et les jours fériés, ou à la participation au système d’astreinte sont directement intégrés aux critères d’évaluation de la part variable.

Il existe trois variables de paie à ce titre : l’indemnité de sujétion (1.), le temps de travail additionnel (2.) et l’indemnisation de l’astreinte (3.).

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Documents associés